Des enfants, des sons et des anciens…


Une visite à l’école: échanges constructifs


Il était une fois des enfants et des anciens… Notre école a un projet: tisser des liens entre les générations du village. Chacun en retirera du profit. Peut être qu’ils n’aiment pas trop qu’on les appelle les anciens, ces gens du village qui sont venus nous voir… En tout cas, tout s’est très bien passé. Pour commencer, on leur a offert une oeuvre  collective qu’on avait réalisée en classe la veille de leur visite. Un grand tableau avec des fleurs. On s’était appliqué à préparer notre cadeau, car on avait envie de les recevoir correctement, nos anciens. On était fier de notre travail. Après un échange de prénoms pour permettre de mieux se connaître, nous avons partagé avec Danielle et Gérard, nos visiteurs,  un conte: le petit bonhomme de pain d’épice. Ils connaissaient sans doute l’histoire, mais elle leur a sûrement rappelé des souvenirs.


Comme nous savons bien recevoir (et que nous sommes -un peu – gourmands, nous nous sommes regroupés autour d’une galette que nous avait offert l’association des parents d’élèves. Nous avons écouté ensuite l’histoire de « Nez de Figue », une histoire qui se raconte dans le village depuis fort longtemps…  Les aventures de ce gendarme, à la poursuite de voleurs de poules dans le village nous ont passionné. Bientôt ce sera au tour des autres classes de l’école de profiter de l’agréable présence de nos aînés.


 


Echecs: on continue notre apprentissage


Notre intervenant en Échecs, Alain, nous a lui aussi rendu visite comme chaque semaine. Au programme, déplacement particulier d’une pièce et défi en face à face en observant les règles de déplacement de cette pièce …qui n’est pas si folle que ça!






Sur la route des sons, les mots nous attendent



Si vous ajoutez un son à un autre son, et avec un autre son, vous obtenez … un mot, et ce mot désigne un objet. C’est peut être évident, bien sûr, mais nous les moyens, on l’a découvert depuis qu’on fréquente la classe maternelle. Et nous progressons maintenant à grande vitesse. Associer deux sons, on sait faire, retrouver le mot que désigne ces sons, on sait faire aussi…


Nous savons maintenant écrire des mots, d’abord avec des lettres mobiles puis si on a envie sur le papier. Chacun  choisit dans le panier à objets les mots qu’il a envie d’écrire…  Tout un travail, et sans bruit, pendant que nos copains les petits se reposent. Mais on les soupçonne quand même un peu de faire semblant de dormir, et de regarder avec envie ce qu’on sait faire maintenant.



Du rouge, du bleu, du rouge et du bleu… des signes qui mis ensemble nous invitent à  la lecture, ou à l’écriture.



 




Sciences: observations, hypothèses et expériences

Le lavage des mains


Vous vous souvenez sans doute des conseils que nous a donné Carla pour la lavage des mains… La maîtresse a repris cette idée, et a utilisé des boîtes en plastique avec un genre de gelée dedans…Elle a appelé ça des boîtes de Pétri. (c’est Régine, une copine à elle qui les lui a données).

Nous avons mis nos mains sans lavage dans des boîtes, puis nos mains lavées à l’eau sur la gelée d’autres boîtes, puis enfin nous avons touché la gelée des dernières boîtes avec les mains propres (savon ou gel hydroalcoolique)


A côté de chaque boîte, nous avons mis une boîte qui nous a servi de témoin….


Berk! Au bout de quelques temps, dans les boîtes qu’on avait touchées avec les mains sales, de drôles de choses sont apparues! Dans les boîtes que nous avions préparées avec les mains lavées seulement à l’eau aussi… Par contre, dans les boîtes où nous avions les mains propres, rien ne s’est développé!

Les petits poissons: un conte scientifique

Notion scientifique :

Les molécules d’eau sont liées entre elles et maintiennent une tension superficielle constante. Lorsque cette tension est dérangée, les molécules d’eau se séparent et s’éloignent l’une de l’autre. Quand le savon entre en contact avec l’eau il perturbe la tension superficielle et provoque la dispersion des molécules d’eau et donc des grains de poivre.

La maîtresse nous a raconté une histoire: un aventurier doit traverser une rivière, mais elle est infestée de vilains petits poissons qui veulent le dévorer (des piranhas!). Comment faire fuir tous ces monstres qui veulent l’attaquer? Quelles armes utiliser?

Pour réaliser notre expérience, une assiette pleine d’eau représentait la rivière. Du poivre symbolisait les poissons, et un de nos doigts bien aimé l’aventurier… Allons nous voir les « poissons-poivre » dévorer notre « doigt-aventurier ». Pour le protéger, nous avons mis sur le bout de notre doigt différents produits (armes), et certains d’entre eux ont éloigné les ennemis! D’autres pas! Nous avons ainsi pu trouver les « armes » efficaces , et nous avons pu classer les produits en fonction de la réaction des particules de poivre…

D’ailleurs, sur les vidéos jointes, vous pouvez voir le résultat  !  vidéo 1    vidéo2

 

Le matériel nécessaire à la protection (armes) contre les « poissons poivre »de notre doigt « aventurier ».

 



Les résultats de notre classement : les armes qui ont été efficaces sont les produits qui servent à laver. La maîtresse nous a expliqué que c’est comme pour les microbes, le savon fait partir les petits poissons comme il fait s’enfuir les microbes.

 


Des boucles dans tous les sens




Devenons des artistes: des boucles à la manière d’Alexander Calder





Devenir un artiste, en suivant un modèle


Pour apprendre à réaliser une oeuvre bien composée, il faut savoir suivre le plan des différentes étapes qui sont proposées. Le dessin peut être dirigé, et le coloriage guidé par une grille de couleurs.



Des ateliers où règne l’envie et le calme





Au pays des maths, toujours plus loin




Les Moyens expliquent les ateliers aux Petits


Qui peut mieux que les Moyens donner des conseils et des explications sur les ateliers? Les Petits les écoutent et sont intéressés par ce qu’ils vont enfin pouvoir faire. C’est une situation de communication et d’échange, et chacun trouve un intérêt certain: les Moyens qui font des phrases et font la synthèse de leurs connaissances. Les Petits qui font un effort pour comprendre ce qu’on leur propose, tout cela sous l’œil bienveillant de la maîtresse.


On enrichit notre vocabulaire


Que ce soit  avec Brigitte, ou en autonomie, nous nous entraînons à reconnaître des objets, des animaux.


Un nouvel atelier pour faire comme Maman (ou Papa)



La maîtresse a mis en place un nouvel atelier (elle a appelé ça un atelier de vie pratique). On s’est régalé à le faire, mais tout d’un coup, on a un doute…  Est ce que Maman ne va pas nous en vouloir si on essaie de prendre sa place?


Les anniversaires du mois


 


Chaque mois, la maîtresse choisit sur son calendrier le jour où l’on fêtera les anniversaires des enfants du mois en cours… Evidemment, ce n’est pas forcément le jour de l’anniversaire, mais on regroupe les dates. On ne peut pas passer notre temps à manger des gâteaux d’anniversaire, même si celui là était délicieux. Une fête par mois, c’est vraiment bien… Encore merci à notre copine et notre copain (et aux pâtissières) pour nous avoir régalé… et on a dévoré leurs prénoms! C’était aussi un atelier de lecture … que nous avons dévoré!



Le coin des livres



A bientôt pour de nouvelles aventures…