Des expériences en couleur


La galette: une fête bien appréciée.


Eh oui, il était une fois la galette… L’histoire ne dit peut être pas qui a trouvé la fève mais elle ne nous laisse pas de doute sur l’intérêt que chacun a porté à son morceau de gâteau… Et tant pis si c’est le voisin ou la voisine qui a trouvé la précieuse petite chose qui va lui donner le droit de porter une bien belle couronne… L’important, c’est d’avoir passé un bon moment entre nous. Merci à l’ACEF qui nous a régalés ce jour là.


En guise de couronne, les bonnets sont aussi de sortie!



En route vers l’autonomie grâce aux ateliers sensoriels



2018, nouvelle année! Pour nous, il y a des choses qui ne changent pas, et on y trouve un intérêt certain. Les ateliers sensoriels nous aident à devenir autonomes tout en nous permettant de consolider des notions qui font de nous des grands.


 


Numération: dénombrer,  mais aussi compter ou compléter


Un nombre, c’est une collection, un signe, mais aussi une écriture additive. Nous avons travaillé sur la somme de deux nombres, et sur le nombre 5. Plusieurs pistes à suivre: la maîtresse nous a appris une chanson qui parle de cinq éléphants. Pour mieux comprendre que 3 + 2 font 5, ou 4 + 1, ou 5 + 0, nous avons joué avec ces mêmes éléphants. La maîtresse accrochait des éléphants sur un tableau, et il fallait trouver combien il en manquait dans le troupeau qui avait toujours 5 éléphants… 3 accrochés, facile, il en manque 2…. Enfin, peut être pas si facile pour tout le monde

  +      = 5

Et vous savez quoi, nos copains les moyens  ont aussi joué à Lucky Luke… Si vous voulez, on vous explique comment on y joue: on doit compter combien de doigts sont montrés et montrer sur nos doigts ce qui manque pour faire 5! Et le plus rapide, c’est lui qui gagne, c’est lui Lucky Luke!

 


Des activités de tous les jours qu’on aime retrouver


Il y a des coins où on se sent toujours aussi bien: la bibliothèque où on retrouve des albums connus (ou pas) ou l’atelier jeu de société, où on aime bien aider nos copains Nif-Nif, Naf-Naf ou Nouf-Nouf à se mettre à l’abri du Grand Méchant Loup!


Des nouveautés qui nous captivent…


Si certains ateliers font partie de notre vécu de nos habitudes, nous aimons beaucoup les nouveautés qui viennent mettre un peu plus de choix dans nos ateliers… Et certains nous imposent de ne pas manquer de bon sens, … surtout quand on utilise des engrenages hauts en couleur!



On peut bien sûr jouer seul, mais ce n’est pas le but la plupart du temps. C’est important d’échanger, de donner son avis, de s’entraider. C’est la base de l’apprentissage de la communication et de la vie en société.

 


Volumes: à la recherche d’un nom


Il y a un objet qui est souvent notre copain dans les ateliers: LE  SAC… Il nous permet de rechercher des objets, des formes, des textures sans les voir, juste en les « touchant ». Ainsi, dans cet atelier sur les volumes, une des règles est parfois de trouver dans « le sac » le volume qui correspond à la fiche proposée…


On peut jouer à deux, ou inviter des spectateurs qui vont en profiter pour consolider leurs acquis de vocabulaire géométrique.


Le lavage des mains: un rituel bien utile


En ce moment, nous les Petits et les Moyens, nous devons nous mettre à l’abri des microbes qui nous guettent. On l’a même vu à la télé… Un des meilleurs moyens pour se protéger, c’est de se laver les mains, et pour que ce soit efficace, il faut suivre un processus bien établi.  Grâce à Carla, nous avons appris à bien nous laver les mains, sans oublier le vocabulaire qui va avec (la paume, le poignet…). Il faut suivre des étapes bien définies… Merci Carla!


Connaissance des sons: on poursuit notre route


Nos copains les Moyens deviennent de plus en plus habiles pour retrouver les sons d’attaque des objets qu’ils trouvent dans un panier. Toi, l’araignée, tu iras avec le A, et toi le mouton, tu iras avec le son d’attaque M…. Mais voyons, où vais mettre la Loupe? Trouvé!


D’autres copains utilisent des cartes pour décoder des mots, et les associer à des images. Nous avançons toujours avec envie sur la route de la lecture!


Numération: et si on allait encore plus loin?


Savoir réciter la comptine des nombres, c’est quelque chose que nous savons faire pour la plupart. C’est déjà une compétence importante. Mais il faut qu’on apprenne à savoir ce que signifie le nombre. Ce n’est pas tout de savoir compter… Nous avons travaillé sur le nombre 5, on vous l’a raconté plus haut…. Mais pourquoi s’arrêter en chemin! Nous pouvons aller plus loin, et pour y réussir, nous devons comprendre comment se construisent les nombres.


Pour aller plus loin, il faut commencer à aborder la notion de dizaine. Et grâce à cela, nous allons pouvoir construire et comprendre  des nombres plus importants…



Les yeux au bout des doigts: à la recherche de l’objet mystère…


Encore une fois, nous utilisons un sac. Nos petits doigts sont maintenant bien entraînés à reconnaître les objets qu’ils touchent dans le « noir ». Associer des textures est un jeu qui nous impose de bien exploiter les renseignements fournis par un de nos cinq sens: le toucher!


Sciences: Qui se cache derrière la tâche?


Le jeudi après midi,  nous allons faire des petits ateliers de sciences que nous  pourrons reproduire en autonomie par la suite: cette semaine les couleurs cachées ( principe de chromatographie sur couche mince pour les grands frères ou soeurs du collège)…

Nous avons  coupé du papier absorbant, et  on y a dessiné  un rond vert avec un feutre.
On a préparé de l’eau salée (ça aide pour entraîner les couleurs)
La feuille est glissée dans un bocal. Seul le bas de la feuille est en contact avec l’eau salée, la tâche verte ne doit pas toucher l’eau.  Le résultat ne se fait pas attendre…

C’est ainsi que nous avons vu que dans le vert se cachent du jaune et du bleu.
Pour comprendre le phénomène de capillarité, qui permet à l’eau de « monter » dans le papier absorbant, nous avons utilisé un sucre. (Vous pouvez retrouver quelques images de cette expérience ICI  vidéo 1 ou  encore ICI vidéo 2)

Vous pouvez admirer les résultats. On n’a plus qu’à noter nos observations sur un tableau, et notre expérience enrichissante sera terminée!

Cette expérience deviendra un atelier en autonomie. Et avec son aide, et celle de mes parents, je peux même la refaire à la maison…


Vivre à l’école: ces rituels qui nous accompagnent




Puzzles ou galette: Vous en reprendrez bien un morceau?



Sur la route de la lecture, ou avoir envie de lire